OFICINA DE TURISME SANT JULIÀ DE LÒRIA

Plaça Laurèdia – Sant Julià de Lòria
AD600 – Principat d’Andorra
T. +376 744 045
E-mail: turisme.lauredia@comusantjulia.ad

Image Alt

Qu’est-ce que les vins d’altitude

  /  Qu’est-ce que les vins d’altitude

On parle de plus en plus de «
vin d’altitude », mais qu’est-ce que c’est ? Où en trouve-t-on ? À quelle altitude ? Qu’a-t-il de spécial ?

Pour pouvoir qualifier un vin de vin d’altitude, il doit avoir été élaboré avec des raisins d’une vigne plantée à une altitude très élevée, normalement à partir de 800 m, jusqu’à des altitudes où le climat permet de cultiver la vigne et de faire mûrir le raisin.

Le principal bénéfice, ou différence, est un effet rafraîchissant enviable (dû à une acidité plus importante), causé par la grande différence thermique qui a lieu entre le jour et la nuit. Malgré une insolation plus grande en altitude, la maturation des raisins est plus lente et progressive qu’à des niveaux plus bas. Le cycle de maturité est ralenti et le vin gagne en complexité et s’enrichit de nuances.

Mais cela ne se produit pas à n’importe quelle « grande altitude ». Il doit s’agir d’une altitude concrète, à cette latitude géographique spécifique.

Le vent est un autre grand allié des vignes d’altitude, car il évite la prolifération des champignons et autres maladies. Par ailleurs, la plupart de ces vignes sont chaque année couvertes de neige : cela suppose un apport en eau qui fond lentement en créant une réserve dans le sous-sol pour les moments de sécheresse. La neige introduit par ailleurs de l’azote dans l’atmosphère de la terre, qui est bénéfique à la vigueur de la plante.

Le relief accidenté et montagnard du pays représente une hauteur peu habituelle pour des vignes.

Les caves andorranes se trouvent entre 860 m et 1 200 m et outre leur altitude, elles se distinguent par leur caractère familial et propre aux petites entreprises.

Le pays produit du vin, mais élabore, élève et cultive aussi d’autres produits agroalimentaires de qualité, tels que de la ratassia, de la charcuterie, de la viande, de la bière, du miel…

Réapparition de la vigne disparue dans la Principauté.

Ces dernières années, le secteur privé et l’administration publique poussent à la diversification du secteur primaire, à la préservation du paysage et à l’introduction de nouvelles cultures. La vigne qui avait disparu à la fin du XIXe s. à cause du phylloxéra, est ainsi réapparue dans la Principauté. Ces petites caves, situées pour la plupart sur la commune de Sant Julià de Lòria, représentent un attrait touristique qui vient s’ajouter au tourisme des sports d’hiver et du shopping.